Menu
Fnaim.fr

Politique du logement #Présidentielle 2022 : propositions FNAIM

Faire du logement de tous les Français une priorité : les propositions FNAIM

  • Partager cette annonce

À six mois de l’élection présidentielle, le logement n’émerge pas du débat de la campagne qui s’amorce. Il est pourtant au cœur des préoccupations des Français et impacte leur pouvoir d’achat, sans compter son poids dans l’économie du pays.

Forte de son expérience de terrain, la Fédération nationale de l’immobilier souhaite s’engager dans le débat et dresse une liste de propositions pour « Faire du logement de tous les Français une priorité ».
La FNAIM portera ces propositions pendant la campagne et ira à la rencontre des candidats pour les sensibiliser.
Dès le 30 novembre prochain, la FNAIM a ouvert son Congrès aux candidats à l’élection présidentielle au Carrousel du Louvre pour connaitre leur programme en matière de logement.

Réconcilier politique de l’offre de logements et lutte contre l’artificialisations des sols

1/ Imposer dans les PLU(I)s des zones de densité minimale au sein desquelles il ne sera pas possible de déroger

2/ Abandonner la politique de zonage qui s’oppose à l’aménagement du territoire

3/ Revoir la fiscalité locale pour encourager les maires à produire en préservant le lien habitants/communes

4/ Dresser une cartographie des immeubles pouvant être surélevés dans les PLU(I)s

5/ Encourager l’investissement locatif dans l’ancien rénové partout sur le territoire

6/ Créer l’instrument de la reconversion du meublé touristique dans la location loi de 1989

Instituer les conditions d’une approche globale de la rénovation

7/ Dresser une cartographie de l’indécence énergétique pour anticiper une pénurie de logements en location

8/ Concevoir un « Green deal » de l’habitat à l’échelle des intercommunalités

9/ Faciliter encore le financement de la rénovation des copropriétés

10/ Faire de la rénovation de l’immobilier de loisirs productif un instrument de promotion touristique

Repenser l’immobilier et ses acteurs dans une politique de la ville

11/ Créer une police du logement dont les syndics seraient les acteurs

12/ Consacrer les acteurs du marché de la location comme auxiliaires de la politique du logement et encourager leurs offres de services

13/ Achever la construction du cadre d’autorégulation de la profession LOI HOGUET

14/ Concevoir un véhicule de restructuration des cellules commerciales de pied d’immeuble permettant une remise sur le marché de cellules commerciales viables

15 / Favoriser le retour des gardiens-concierges, facteurs de cohésion, dans toutes les constructions neuves

Préserver les capacités d’accession des Français

16/ Encourager l’innovation pour développer des offres de prêts plus flexibles

17/ Créer un produit d’épargne “Logement vert”, pour financer la rénovation au moment de la mutation

18/ Rendre les prêts immobiliers « portables » au moment de la mutation pour préserver les capacités d’emprunt et le pouvoir

19/ Simplifier le régime de taxation de la plus-value immobilière, pour faciliter l’acquisition d’une résidence principale

  • Partager cette annonce