Menu
Fnaim.fr

Règles et outils pour l'économie d'énergie

Plan de sobriété énergétique : les règles et outils applicables à tous domaines d’action

  • Partager cette annonce

La prise de conscience est là ! Chacun de nous est prêt à veiller sur sa consommation d‘énergie ! Et si nous craignons tous la coupure d’électricité pour cet hiver 2022/2023 nous manquons parfois de conseils pratiques pour notre quotidien. La FNAIM s’engage à vous accompagner et vous conseille sur une mise en œuvre rapide de solutions efficaces.

Si nous résumons, la guerre en Ukraine, la crise pétrolière, nos centrales nucléaires en maintenance, sont quelques-uns des facteurs déclenchants de ce défi collectif qu’est la baisse de la consommation d’énergie. Voici à présent quelques règles et outils pour faire face dans différents contextes.

Comment faire baisser sa consommation d'énergie au niveau de son logement ?

La première mesure proposée, et la plus connue, sera de baisser le chauffage à 19° dans votre logement.
Dans cette même thématique il s’agira d’anticiper les montées en température avec, par exemple, un programmateur de chauffage.
Il est également conseillé d’individualiser les frais de chauffage en cas de chauffage collectif et, a minima, de faire réviser les installations de chauffage collectif.

Autre levier d’action possible dans un plan de sobriété énergétique : utiliser des outils de contrôle de la consommation avec des thermostats ou encore les applications comme EcoWatt et EcoGaz qui vous alerteront de possibles tensions de fourniture d’énergie à J-3.

L’éclairage aux LED fait partie des conseils proposés, car au-delà de l’aspect esthétique leur consommation est nettement inférieure aux halogènes et autres ampoules à filament.

Enfin, dernière astuce à envisager : calorifuger les canalisations de chauffage ou d’eau chaude non isolées afin de récupérer cette déperdition d’énergie.

Comment agir individuellement pour faire activement partie du plan de sobriété énergétique ?

Il ne faut pas grand-chose dans notre quotidien pour participer à cet effort collectif d’économie d’énergie.
À titre individuel, vous pouvez favoriser votre consommation d’eau chaude durant les heures creuses. Ou encore recharger votre véhicule électrique durant cette même période d’heures creuses.
Évitez également l’utilisation du lave-linge et du lave-vaisselle durant les heures pleines

Veillez à couper les équipements électroniques en veille qui consomment inutilement, couvrez vos casseroles lorsque vous cuisinez et évitez d’utiliser votre four entre 8h et 13h puis entre 18 et 20h.

De manière générale, ces créneaux horaires seront les créneaux tendus durant lesquels il faudra être le plus vigilant.

Par ailleurs, si la sobriété est finalement une économie forcée dans l’usage, il est stratégique de continuer à limiter le recours aux énergies fossiles et surtout d’avancer sur la rénovation énergétique des bâtiments.
La sobriété énergétique s’inscrit dans le court terme, la rénovation dans le moyen terme.

Et c’est également dans cette optique que les professionnels de la FNAIM auront à cœur de vous accompagner dans le cadre d’un achat, d’une vente ou d’une location avec les nouvelles exigences énergétiques. Mais aussi dans le cadre de la gestion des copropriétés avec un travail d’anticipation des mesures collectives et un message pédagogique à porter auprès du collectif.

La sobriété sera peut-être le déclencheur du passage à la rénovation et la FNAIM saura être la catalyseur et l’accompagnateur de ses clients en apportant des solutions du quotidien.

  • Partager cette annonce