Menu
Fnaim.fr

Home staging

Home staging : comment valoriser son bien immobilier ?

  • Partager cette annonce

Un bien à vendre : comment provoquer un effet « coup de cœur » chez de potentiels acquéreurs ? la FNAIM vous dit tout.

home staging valoriser son bienDernière mise à jour : septembre 2020

Vous avez un bien immobilier à vendre et souhaitez pouvoir conquérir rapidement vos futurs acheteurs ? La technique du home staging pourrait vous intéresser… la FNAIM vous dit tout.

Principe du home staging : mettre en valeur son bien

Favoriser l'effet « coup de cœur » pour les visites, en utilisant la décoration comme outil de marketing immobilier, tel est l'objectif du « home staging ».

Pour susciter la bonne impression qui fera la différence entre plusieurs biens, le candidat à l'acquisition doit pouvoir s'imaginer chez lui, avec son mobilier et ses goûts.

Cela passe par l'impression d'espace, la luminosité, la sobriété des couleurs, mais aussi l'absence d'odeur (tabac, animaux), et la suppression des éléments trop personnels (photos, collections) notamment.

Quel coût pour valoriser son bien immobilier ?

Aujourd’hui, de plus en plus d'agences intègrent dans leurs services, notamment dans le cas de mandats exclusifs, l'intervention d'un home stager.
Si ce n'est pas le cas, il faut compter environ 250 € pour un examen de votre intérieur et la remise d'un rapport écrit et détaillé.

Ensuite, libre à vous de faire vous-mêmes les changements nécessaires, à partir des pistes évoquées dans le diagnostic, ou encore d'aller plus loin avec le professionnel du home staging, qui intervient alors sous forme de prestation à la demi-journée ou à la journée par exemple.

Généralement, il est conseillé de ne pas investir plus de 5 % du prix de vente du bien, le but n’étant pas d’engendrer de gros travaux comme l’abattement d’une cloison, mais de dépersonnaliser, moderniser et donner un « coup de neuf » au bien.
Le principe même du home staging est d’avoir recours à des techniques économiques pour relooker votre appartement ou maison.

Étapes-clés du home staging

Par quoi commencer ? Quelles améliorations apporter ?
Voici 3 grandes étapes qui devraient vous aider à orienter vos actions et vous organiser.

Dépersonnaliser et désencombrer

Le candidat à l'acquisition doit pouvoir visualiser les m² qu'il envisage d'acheter.
En effet, le volume reste un élément important lors d’une acquisition immobilière, mais au-delà des mètres carrés, il y a également l’impression et le ressenti que l’acquéreur peut avoir.
Pour un volume similaire, une pièce peut paraître aérée et spacieuse ou au contraire engoncée et étouffante.

Il est donc vivement conseillé de minimiser à la fois le nombre de meubles dans une pièce, mais aussi les objets de décoration et bibelots. Le maître-mot : épurer !

Nettoyer et réparer

Une ampoule défectueuse, un ménage imparfait ou une pièce inachevée : voilà de quoi faire fuir les acheteurs, surtout lorsque l'on sait que la première impression s'effectue dans les 2 premières minutes.
Il est temps de s’atteler à tous les petits travaux que l’on repousse !

On a vite tendance à s’habituer avec le temps aux petits dysfonctionnements et ne plus les voir. Or, votre potentiel acquéreur, lui, y prêtera attention, autant donc limiter les impressions négatives qui pourraient venir entacher le potentiel de votre bien.

Quelques éléments de vigilance : boucher les trous, contrôler les poignées de porte, les interrupteurs, portes de placard, serrures…

Rafraîchir et relooker

Vos acquéreurs potentiels visitent probablement plusieurs biens, l’objectif est de créer « le coup de cœur », pour cela, un simple coup de peinture peut déjà remettre une pièce à neuf et créer une ambiance : optez pour des teintes neutres et claires de préférence.

Portes, rideaux, tapis de bain, miroirs, coussins, plantes d’intérieur : des revêtements aux accessoires, pensez également à tous ces détails visuels, quitte à remplacer certains éléments ou relooker d’anciens meubles par exemple.

Nous vous conseillons notamment de prêter une attention particulière à la salle de bains et la cuisine, deux pièces phares sur lesquelles les acquéreurs potentiels auront un regard critique.

Enfin, ne négligez pas l’extérieur, que vous ayez un balcon ou un jardin, ce sont des atouts qui vous permettront peut-être de vous distinguer de la concurrence : entretenez-les et mettez-les en valeur !

Vers un home staging virtuel en 3D ?

Très en vogue, la profession ne cesse d’évoluer et intègre les avancées technologiques pour pousser le home staging plus loin afin d’aider les vendeurs à conclure plus rapidement la vente de leur bien.

Certaines entreprises proposent un home staging virtuel permettant aux futurs acquéreurs de visualiser le potentiel du bien, sans que le vendeur n’ait eu à réaliser lui-même des travaux dans le logement.

Pour cela, l’architecte d’intérieur, souvent accompagné d’un graphiste, se base sur des photos réelles du bien qu’il va transposer dans un environnement 3D en apportant tous les changements nécessaires à la valorisation du logement : réaménagement des espaces, nouvelle décoration, aménagement d’une pièce vide… Il est même possible d’aller plus loin qu’un home staging classique en ouvrant une cloison par exemple.
Les acquéreurs potentiels peuvent ainsi se projeter dans une autre configuration et entrevoir les possibilités offertes par le logement.

Lorsqu’un internaute consulte une annonce immobilière, il passe environ 60 % du temps à regarder les photos, il est donc essentiel de ne pas négliger la qualité de celles-ci.
Ainsi, des photos « home stagées » ne peuvent qu’être attractives pour vous démarquer.
Attention à ne pas négliger votre bien pour autant, votre logement devra tout de même être valorisé un minimum lors de la visite réelle des acquéreurs.

Le home-staging virtuel, une alternative intéressante de plus en plus proposée par les professionnels de l’immobilier ! N’hésitez pas à demander conseil à votre agent immobilier.

  • Partager cette annonce