Les taux de crédits immobiliers

Les taux de crédits immobiliers

Si le taux reste le critère clé de sélection d’un prêt immobilier, différentes formules permettent d’adapter les conditions d’un emprunt à votre projet.

Prêt à taux fixe

Les prêts immobiliers à taux fixes sont « sans surprise », très sûrs pour un investissement à long terme. Opter pour un emprunt à taux fixe est souvent la solution la plus simple : le montant des remboursements reste constant sur toute la durée de l’emprunt.

Si les emprunts à taux fixes sont longtemps restés très rigides, ils offrent aujourd’hui la possibilité de moduler les mensualités, à la hausse pour réduire la durée d’emprunt ou à la baisse en cas de difficultés financières passagères. Cette facilité doit être négociée avec la banque dès l’offre de prêt.

Prêt à taux révisable

Le taux révisable a été introduit sur le marché à la fin des années quatre-vingt, il représente aujourd’hui 1/3 du total des crédits en France. Si le taux fixe d’un prêt est calculé sur les taux à long terme, le taux révisable tient compte des taux à court terme, souvent moins élevés.

Il peut donc fluctuer, à la baisse comme à la hausse.

  • Le taux révisable capé

Le taux révisable capé offre une sécurité à l’emprunteur puisque la hausse ou la baisse du taux initial est plafonnée. Un taux révisable peut être capé à 1 %, 2 % voire même dans certains cas à 3 %.

Exemple : un emprunteur contracte un prêt à taux révisable capé 2 %, avec un taux initial de 3,2 %. Le taux de son emprunt peut au maximun progresser à 5,2 % et descendre au minimum à 1,2 %.

  • Le taux révisable capé à échéances plafonnées

Opter pour un emprunt à taux révisable capé à échéances plafonnées permet à l’emprunteur de maintenir son pouvoir d’achat avec des échéances qui ne dépasseront pas un plafond déterminé. Dans ce cas, la variation trop importante du taux se reporte sur la durée de l’emprunt. Celle-ci peut donc être allongée ou réduite.

Prêt à taux mixte

Un prêt dit mixte est un prêt composé de deux lignes de prêts, l’une à taux fixe et l’autre à taux variable.

Ce montage financier permet à l’emprunteur de bénéficier d’un taux moyen souvent plus intéressant et de garder une certaine sécurité.

Prêt à taux progressif

Un prêt à taux progressif est un prêt à taux fixe dont les mensualités vont augmenter au cours des années.

Cette solution d’emprunt est intéressante pour des emprunteurs dont les revenus et la capacité de remboursement vont augmenter pendant la durée de leur emprunt (par exemple des jeunes cadres en début de carrière.).

Les conditions de progression des échéances sont définies au moment de l’offre de prêt.