Des prêts adaptés à chaque situation

Des prêts adaptés à chaque situation

Des prêts de type « social » peuvent être accordés par votre département, votre région, votre caisse de retraite ou si vous êtes fonctionnaire. Soumis à conditions, ils peuvent compléter d’autres prêts souscrits pour votre acquisition immobilière.

Prêt aux fonctionnaires

Certains établissements financiers proposent un prêt immobilier spécifiquement aux fonctionnaires pour l’acquisition d’un bien, en complément d’un prêt principal (PAS ou PC) avec des conditions de taux préférentielles.

Il est accordé uniquement aux fonctionnaires qui n’ont pas accès au « prêt 1 % Employeur », les administrations n’étant pas assujetties à cette taxe.

L’acquéreur doit en faire la demande en même temps que sa demande de prêt PAS (Prêt à l’Accession Sociale) ou PC (Prêt Conventionné) et au plus tard dans un délai de 8 mois suivant l’achèvement de la construction ou l’acquisition. La durée du prêt est comprise entre 10 et 15 ans, et bénéficie d’un différé d’amortissement de 3 ans (période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse que les intérêts).

Prêts des Caisses de Retraites

Votre caisse de retraite (salariés ou cadres) peut vous aider pour le financement de votre acquisition immobilière.
Les prêts qu’elles délivrent financent uniquement les acquisitions de résidence principale : achat ou construction d’un logement neuf, achat dans l’achat suivi ou non de travaux.

Prêts départementaux

Les conditions et les caractéristiques des prêts consentis par les Conseils Généraux varient selon les départements mais restent des prêts dits « sociaux » réservés la plupart du temps aux familles aux ressources modestes et viennent en complément d’autres prêts comme le prêt PAS ou le prêt « 1 % employeur ». Les taux d’intérêts s’échelonnent, selon les départements, de 2 à 5 %.

Prêts régionaux

Plusieurs régions (Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Provence- Alpes-Côte d’Azur, Rhône Alpes) ont choisi d’accorder des aides aux familles qui accèdent à la propriété ou aux propriétaires qui réalisent des travaux d’amélioration de leur logement.

Ces aides s’adressent aux familles dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond et viennent bien souvent compléter un prêt principal à taux privilégié (PAS ou FGAS).

Prêt Logement Hauts de Seine

Prêt sans intérêt en faveur des primo-accédants, sous conditions de ressources. Le bénéfice du PTZ + est une condition nécessaire à l’obtention de ce prêt. Il ne peut donc être accordé que pour l’acquisition d’un logement neuf ou d’un logement social occupé par l’accédant.

Prêt Paris Logement 0 % (PPL0%)

Son objectif est d’aider les ménages parisiens à financer l’acquisition d’un logement à Paris : neuf ou ancien, avec ou sans travaux. Il peut se cumuler avec les PTZ + pour l’achat d’un logement neuf.