Garantie loyer impayé

Garantie loyer impayé : quelles solutions ?

L’impayé de loyer représente 2 à 2,5 % des loyers versés en 2013, selon l’étude d’impact de la loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR).

Le risque est faible mais il est justifié de vouloir s’en protéger et d'avoir recours à une garantie adaptée. Une grande majorité d'investisseurs sont des particuliers qui achètent pour obtenir un complément de revenu ou préparer leur retraite, et les impayés peuvent avoir un effet dévastateur sur le plan de financement.

Émission du 14/03/2014

Difficulté de paiement du loyer

Voir les autres vidéos

Réagir vite

Nous sommes le 10 du mois, et vous n’avez toujours pas perçu le loyer de votre locataire ? Appelez-le pour connaître les causes du retard.
S’il s’agit d’une difficulté passagère, tâchez de trouver une solution. Par exemple, vous pourrez mettre en place un « plan d’apurement » (un accord amiable, écrit, qui étale sa dette) en plus du paiement du loyer.

Sachez que votre locataire peut bénéficier, sous certaines conditions, des aides du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) afin de réussir à surmonter ses difficultés financières momentanées.

Si vous avez confié la gestion de votre logement à un administrateur de biens, c'est lui qui prendra l’ensemble les dispositions nécessaires pour relancer le locataire et faire le point avec lui.

Caution ou garantie pour loyer impayé

Pour se prémunir contre les impayés de loyers, 65 % des propriétaires demandent une caution solidaire (un garant) à leur locataire.

  • Lorsque le locataire n’est pas en mesure d’apporter une caution personne physique, il peut recourir à certains dispositifs comme Visale ou la Clé.
  • Le bailleur peut, quant à lui, recourir à une assurance garantissant les obligations du locataire. La garantie des loyers impayés (GLI) peut être contractée auprès d'un assureur, d'une banque ou de l'administrateur de biens.

Attention : qu'il s'agisse d'une location vide ou meublée, le bailleur ne peut pas cumuler assurance et caution, sauf dans le cas de locataires étudiants ou apprentis.