Menu
Fnaim.fr

Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

L’immobilier en 2021, une bulle protectrice

Immobilier – le 26/02/2021

Le volume de transactions a diminué selon les chiffres de la FNAIM. Mais en dépit de la crise sanitaire, le marché de l’immobilier a bien résisté.

« En 2020, nous avons assisté à une exceptionnelle et même surprenante résistance du marché immobilier », commente Jean-Marc TORROLLION, Président de la FNAIM. « Cette valeur refuge demeurera prisée par une certaine catégorie de Français, car les taux d’intérêt restent faibles, l’immobilier est transmissible et dispose d’une bonne rentabilité », ajoute Jean-Marc TORROLLION.

Toutefois, le Président de la FNAIM émet ses doutes quant aux prochaines lois visant les « passoires énergétiques » : « Les acquéreurs potentiels doivent anticiper ces changements probables avant tout achat, car l’immobilier constitue une valeur refuge à condition de pouvoir louer. C’est le moment pour les acquéreurs d’être sélectifs non seulement en termes d’emplacement mais aussi en termes de performance énergétique du bien immobilier, s’ils veulent en retirer un bénéfice ».

En outre, le marché immobilier est pour le moment attentiste. « L’immobilier est une valeur refuge que l’on a tendance à conserver en période d’incertitude », explique Jean-Marc TORROLLION.

« En ce qui concerne l’évolution des prix en 2021, tout dépendra du point d’équilibre entre l’offre et la demande. Les prix devraient se maintenir, sauf peut-être pour Paris et les dix premières villes de France », conclut Jean-Marc TORROLLION.

Source : Le Nouvel Économiste

Partager cette actualité