Menu
Fnaim.fr

Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Les grandes ambitions des villes moyennes

Immobilier – le 16/02/2021

Les villes moyennes constituent un compromis entre un espace rural en manque d'infrastructures et des métropoles congestionnées. Elles sont de plus en plus appréciées par ceux qui veulent changer de vie.

Depuis le premier confinement, 30% de ceux qui vivent dans une grande ville envisageraient d'en partir. En effet, les professionnels de l'immobilier observent un afflux de demandes pour un habitat plus grand et plus vert. Selon François Moerlen, Président délégué de la FNAIM, les migrations (ventes ou locations) concernant la résidence principale sont en augmentation dans tout le territoire national, passant de 700 000 par an, en moyenne, à 1 million. Les communes de taille intermédiaire qui séduisent le plus sont situées à plus ou moins 1h de transport de la capitale telles qu’Orléans, Tours ou Reims.
« Les prix de l'immobilier ont fortement augmenté dans cette aire de déplacement. Nous avons constaté +25% de recherches sur ce type de biens sur Internet », remarque François Moerlen.
Pourtant, le logement n'est pas la seule motivation : « C'est un phénomène lié aussi à l'emploi. Il existe une dichotomie entre le désir de ville moyenne et la réalité du terrain. C'est pourquoi les familles s'installent à une heure de Paris mais les parents continuent de s'y rendre pour travailler », analyse le spécialiste de la FNAIM.

Source : La Tribune

Partager cette actualité