Menu
Fnaim.fr

Quel impact du confinement sur les visites immobilières ?

Quel impact du confinement sur les visites immobilières ?

  • Partager cette annonce

Vous souhaitez visiter un bien pour acheter ou louer ? Vous avez prévu de déménager ?
La FNAIM vous éclaire sur ce qu'il est possible de faire et sous quelles conditions.

Suite aux annonces d'Emmanuel Macron le 1er avril, de nouvelles restrictions ont été mises en place sur l'ensemble des départements et l'évolution de l'épidémie impactent à nouveau les projets immobiliers. La FNAIM fait le point sur les dernières mesures relatives à l’organisation des visites pour la transaction (achat/vente) et la location en ce contexte de Covid-19.

Dernière mise à jour : 02/04/2021

En raison de la progression de l’épidémie, les mesures de confinement avec couvre-feu à 19h ont été étendues à l'ensemble des départements métropolitains, depuis le samedi 3 avril au soir et ce, pour quatre semaines.

Visites immobilières, déménagement : quels changements pour les départements confinés ?

Les visites immobilières durant le confinement sont autorisées pour la location et l’achat/vente de résidences principales. Mais l’application stricte du protocole sanitaire reste une exigence absolue.

Les déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et les déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, et qui ne peuvent être différés, sont autorisés. Ces mêmes déplacements peuvent justifier un déplacement conduisant à entrer ou sortir d’un département confiné sans limite de distance.

Les règles qui s'appliquent pour toutes les visites immobilières

  • Les visites ne sont organisées que sur rendez-vous fixé à l’avance.
  • La durée et les conditions d'une visite sont définies ainsi : espacer les visites d’un quart d’heure, aérer, réduire le temps de visite à 30 minutes.
  • Le nombre de personnes autorisées pendant une visite est fixé par une jauge maximale de 8m² de surface par personne ou par unité épidémiologique (exemple : une famille, un couple). Lorsque le bien est occupé, l’accord écrit préalable de l’occupant reste de rigueur.

Rappel : un protocole encadre l’organisation des visites hors confinement

Les organisations professionnelles ont négocié un protocole validé le 17 décembre 2020 par le Conseil Scientifique COVID-19. Ce nouveau cadre permet la poursuite des activités, hors confinement, dans le respect de règles sanitaires strictes.

Télécharger le nouveau protocole d'organisation des visites

La continuité des projets immobiliers est assurée mais la situation sanitaire demeure toutefois préoccupante. L’état d’urgence sanitaire est toujours en vigueur pour limiter la propagation du virus. Aussi la bonne application des consignes sanitaires (distances de sécurité et respect des gestes barrière) est impérative pour toutes les personnes présentes lors des visites.

  • Partager cette annonce