Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

5% des locataires ont peut-être eu une baisse de 5% de loyer… ! Fallait-il un bilan pour cela ?

Immobilier – le 26/07/2016

Emmanuel Cosse, ministre du Logement, a fait aujourd’hui le bilan de la première année de l’encadrement des loyers.
Un non-événement, car seulement 5% des locataires ont potentiellement bénéficié d’une baisse de 5% de leur nouveau loyer, déclare la FNAIM

Revenons sur les chiffres et surtout les approximations de Madame la Ministre :

  • 30% de loyers en baisse : mais elle oublie de préciser que seuls 15% du parc est renouvelé chaque année. Cette baisse n’a donc touché que 5% du total des locations.
  • Doublement des loyers depuis 2000 : non, il n’a jamais eu lieu. « Selon l’INSEE, l’augmentation entre 2000 et 2016 n’a été que de 38%, soit en moyenne 2% par an*. À Paris (source OLAP), les loyers du parc privé ont augmenté entre 2000 et 2016 de +73%, soit +3,5% par an en moyenne » précise Jean-François Buet, Président de la FNAIM.

Et la ministre d’oublier un autre chiffre important, sur la même période, entre 2000 et 2014 la taxe foncière a augmenté de 70%. « On est loin des propriétaires qui s’enrichissent sur le dos de leurs locataires », continue-t-il.

« Malgré les affirmations de Madame la Ministre, après 1 an d’application, l’encadrement des loyers a montré son inaction. Les candidats à la location ont toujours autant de difficultés à trouver un logement malgré la mise en œuvre de cette mesure. L’étendre à la proche banlieue parisienne, à Lille ou encore Grenoble, ne changera rien à cette situation. Errare humanum est, perseverare diabolicum ! » conclut Jean-François Buet.


*
indice des loyers dans l’indice des prix qui comprend, les HLM, mais les loyers HLM ont augmenté au moins aussi vite que ceux du secteur privé

Partager cette actualité