Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Jean-François Buet conseille les propriétaires squattés

Immobilier – le 11/05/2015

Le président de la Fédération indique qu’en cas d’occupation illégale d’un bien immobilier, « engager une procédure judiciaire à l'encontre des squatteurs devient obligatoire » passé 48 heures.

« Bien qu'occupant sans droit ni titre, le squatteur dispose des mêmes droits qu'un locataire en matière d'expulsion. Il faut alors recueillir les preuves, obtenir une ordonnance d'expulsion, faire appel à un huissier de justice », précise-t-il, avant de recommander le recours à un avocat. Selon lui, « au mieux, l'affaire peut être bouclée en deux semaines ». Il se félicite que la justice fasse « rarement de cadeaux aux squatteurs », mais ces derniers contestent parfois la décision du tribunal et gagnent ainsi du temps. Afin d’éviter ce type de problème, qui peut survenir lorsqu’on s’absente plus de 48 heures de son logement, Jean-François Buet conseille d'optimiser les systèmes de sécurité, de demander à un voisin ou à des proches de passer voir si tout va bien, ou bien de prévenir la police municipale en cas absence.

Sources :
"S'absenter plus de 48 heures constitue un risque" - Le Figaro 09/05
Votre logement est squatté? Bien, alors vous attendrez! - Boursorama.Com 07/05
Votre logement est squatté ? Vous devrez attendre… - Fdesouche.Com 09/05

Partager cette actualité