Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Ascenseurs : le paradoxe français

Immobilier – le 07/04/2015

La Fédération des ascenseurs vient de publier son bilan annuel.

Problèmes d’accessibilité, vieillissement de la population et densification urbaine n’empêchent pas la baisse du nombre d’installations de cabines. « Le chiffre d’affaires du secteur a perdu 8% passant à 2,46 milliards d’euros, les effectifs ont baissé de 3%, les ventes du neuf de 5% et les ventes de modernisation ont, quant à elles, chuté de 60% par rapport au pic d’activité de 2008 », détaille Batiweb le 2 avril. « Le parc français vieillit donc, regrette Batiactu, la moitié des appareils ayant dépassé les 25 ans ». Un quart du parc a même plus de 40 ans.Douze ans après le vote de la loi imposant la remise en état des ascenseurs, la situation s’est certes améliorée. Pourtant, déplore Challenges.fr, « si les dysfonctionnements les plus graves ont été largement rectifiés, plus de 30% du parc n'est pas encore complètement aux normes ». « 80% de nos concitoyens vivent en ville – c’est l’un des taux les plus élevés d’Europe – mais nous avons l’un des taux d’équipement les plus bas : 0,76 ascenseurs pour 100 habitants ! » s’étonne par ailleurs dans le Moniteur Pierre Hardouin, le président de la Fédération.

Partager cette actualité