Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Jean-François Buet estime que 2014 a été une année peu dynamique pour l’immobilier

Immobilier – le 05/01/2015

« Les écarts de prix se sont creusés. Le nombre de ventes est resté faible dans le parc existant et s'est effondré dans le neuf...

Côté prix, si les villes à forte attractivité tirent leur épingle du jeu, les autres accusent un net repli, encore accentué dès que l'on s'éloigne du centre vers la périphérie », déclare le Président de la fédération. Il indique que l’indice des prix fnaim a retrouvé en 2014 « quasiment son niveau de 2007 pour les appartements et celui de 2008 pour les maisons », mais les disparités ont été « importantes selon les villes ». Selon lui, le volume de ventes à des investisseurs a été deux fois plus important dans le parc existant que dans le logement neuf. « Cela montre l'importance du secteur du logement existant, qui représente également 9 ventes de logements sur 10 et 56% du chiffre d'affaires de l'activité immobilière. C’est aussi la preuve que la construction ne constitue pas la seule réponse au manque de location. Il est indispensable de mobiliser aussi le parc existant, immédiatement disponible, par des incitations juridiques et fiscales, comme le bail solidaire conçu par la FNAIM », conclut-il.

Source : FNAIM : une année peu dynamique pour l'immobilier - argent & patrimoine 01/01

Partager cette actualité