Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

La FNAIM déplore la hausse quasi-généralisée des droits d'enregistrement

Immobilier – le 10/07/2014

"L’augmentation du taux des droits d'enregistrement est une mauvaise idée"

Au regard de l'état des marchés immobiliers, l’augmentation du taux des droits d'enregistrement de 3,8% à 4,5% maximum "apparaît comme un signal négatif pour l'acheteur et est une mauvaise idée" déclare Jean-François Buet. Huit départements seulement ont gardé un taux à 3,8%. Il s'agit de Paris, des Yvelines, de la Loire-Atlantique, de l'Isère, du Morbihan, de l'Indre, de la Vienne et de la Mayenne.

Partager cette actualité