Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

L’impact de la loi Alur sur les tarifs des syndics de copropriété

Immobilier – le 24/06/2014

La loi Alur comporte plusieurs mesures réglementaires touchant à l’activité des syndics de copropriété, et impliquant une charge de travail supplémentaire et un coût important.

En conséquence, plusieurs syndics ne vont avoir d’autre choix que d’augmenter les tarifs des contrats passés auprès des immeubles. « D'un côté, on peut dire que la loi va dans le sens de plus de transparence des syndics, convient Jacky Chapelot, président adjoint de la FNAIM, mais ce qui nous gêne, c'est que ces mesures ont une dimension extrêmement suspicieuse envers cette profession, alors que c’est déjà un des métiers les plus compliqués qui soient. (…) C’est un métier déjà très chronophage. Dans ces conditions, la hausse des honoraires n'a rien de surprenant ».

Source : Syndics de copropriété : merci Cécile Duflot - Perspectives Entrepreneurs 01/06

Partager cette actualité