Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Jean-François s'exprime sur l'avenir de la loi Alur

Immobilier – le 16/06/2014

Le président de la Fédération note une volonté du nouveau gouvernement "d'apaiser, de rassurer à la fois les professionnels et les bailleurs".

Il pense que certaines dispositions trop rigides de la loi Alur devraient être assouplies lors de la rédaction des décrets. Selon lui, l'encadrement des loyers devrait "entrer en vigueur à l'automne en Île-de-France", mais ne sera pas "mis en place rapidement ailleurs". "Tout dépendra du temps nécessaire à l'élaboration des observatoires locaux des loyers, et de la situation qu'ils décrivent. S'il s'avère que les prix pratiqués dans telle ou telle ville sont moins élevés qu'on le pensait, il y a peu de chances pour qu'on y déploie tout un arsenal pour encadrer les loyers. Rien n'est encore arrêté, mais je comprends que le nombre d'agglomérations concernés in fine sera inférieur à ce qui avait été annoncé", précise-t-il. Toutefois, il estime que la loi Alur ne sera pas enterrée, car elle comporte 177 articles, notamment "l'uniformisation des contrats de bail, l'encadrement de la location meublée, tout le volet sur les syndics, entre autres", qui "ne sont pas remis en question".

Source : "On n'enterre pas une loi aussi vaste qu'Alur" - Lavieimmo.Com 13/06

Partager cette actualité