Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Jean-François Buet s'exprime sur les observatoires des loyers

Immobilier – le 28/03/2014

Le président de la Fédération estime qu'encadrer les loyers revient à casser le thermomètre au lieu de soigner le malade, mais "la loi est votée et nous devons aider nos adhérents à l'appliquer", ajoute-t-il.

Selon lui, l'accord entre le gouvernement et la FNAIM, à propos des observatoires des loyers, "donne à la Fédération une place privilégiée dans le dispositif, au profit de ses agences et cabinets adhérents. En effet, ceux-ci bénéficient de la faculté de remontées automatiques de leurs données vers le syndicat, ce qui les libère de leur obligation légale en transmettant aux services du ministère les statistiques collectées. Ce système est un gage à la fois de la sérénité des professionnels et de la rigueur de l'alimentation. Il ménage à la FNAIM et à ses entreprises une totale indépendance, en leur assurant la propriété des sources. Il consacre également le rôle clé de la Fédération dans le paysage statistique français."

"ALUR : encadrer les loyers, c'est casser le thermomètre au lieu de soigner le malade !" - Journaldelagence.Com 27/03

Partager cette actualité