Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Jean-François Buet toujours en opposition avec certains points de la loi Alur

Immobilier – le 10/03/2014

Le président de la Fédération souhaite que l'encadrement des loyers et d'autres dispositifs, en particulier le bail type, soient revus par les pouvoirs publics.

Le président de la Fédération souhaite que l'encadrement des loyers et d'autres dispositifs, en particulier le bail type, soient revus par les pouvoirs publics. "Un remaniement gouvernemental pourrait changer la rédaction des décrets", estime-t-il. Selon lui, l'encadrement des loyers consiste à "casser le thermomètre plutôt que soigner le malade". "Le gouvernement, s'il a assoupli les règles de construction et supprimé le retour intempestif sur les permis de construire, envoie des signaux contradictoires. Les coûts, les règles, les obligations en matière de loi SRU freinent l'envie d'investir", ajoute-t-il. Le mot d'ordre de la FNAIM est désormais d'appliquer la loi, mais "nous ne retournons pas notre veste", précise Jean-François Buet.

Jean-François Buet sur la loi ALUR : "Nous ne retournons pas notre veste" - Immoweek Logement 07/03

Partager cette actualité