Dans l'actualité

Actualité précédente Retour à la liste Actualité suivante

Entretien avec Jean-François Buet à propos de la loi Alur

Immobilier – le 20/02/2014

Le Président de la FNAIM estime que la loi Alur va créer un déséquilibre profond dans les relations entre locataires et propriétaires.

"On fait porter de plus en plus d'insécurité sur le propriétaire, pour sécuriser le locataire. Celui-ci pourra, par exemple, remettre en cause le loyer durant toute la durée du bail. De même, il pourra demander une modification du bail dans les dix jours suivant son entrée dans les lieux", précise-t-il. Selon Jean-François Buet, la loi ne permettra pas de loger davantage de personnes. Le dispositif de garantie universelle des loyers inquiète toujours les propriétaires, malgré sa révision. Et si l'encadrement les loyers ne servira pas à grand-chose dans certaines villes de province "compte tenu du nombre de logements vacants", il pourrait aggraver la situation en Île-de-France, où "la demande est dix fois supérieure à l'offre".

Source : Quelles incidences aura la nouvelle loi logement sur le marché immobilier ? - La Croix 20/02

Partager cette actualité