Comment choisir son syndic de copropriété

Comment choisir son syndic de copropriété




90 % des immeubles sont gérés par des syndics professionnels
.

Pour le choisir, rien de plus simple :

Contactez un professionnel FNAIM près de chez vous.






N’hésitez pas à faire jouer la concurrence en comparant les devis et en regardant attentivement les frais de gestion courante (organisation de réunion du conseil syndical, tenue des comptes des copropriétaires, etc.) et les montants liés aux prestations particulières (convocation d’assemblée générale extraordinaire, recouvrement d’impayé, etc.).

Les très petites copropriétés, où les décisions peuvent se prendre rapidement du fait du nombre limité de copropriétaires, peuvent faire le choix d’un syndic non-professionnel, plus communément appelé « syndic bénévole ». Cette décision peut convenir aux copropriétés qui ont peu de projets à mener, où tous les copropriétaires sont occupants de l’immeuble ou s’entendent bien entre eux.

Les copropriétés plus importantes, celles qui prévoient de réaliser de lourds travaux ou qui préfèrent une gestion professionnelle de leurs immeubles ont tout intérêt à faire appel aux services d’un professionnel relevant de la loi Hoguet.